Comment retrouver confiance en soi

Par quel travail, notamment sur nos peurs pouvons-nous entrer en confiance ? Une confiance en soi pour mener une vie meilleure, lucide et accordée au réel.


Le rôle des émotions dans le travail sur la confiance soi

L’émotion première à travailler et à pouvoir affronter, est la peur. 

Il existe différents types de peurs : les peurs qui surgissent au cours d’un événement dangereux qu’on appelle les peurs animales. 

Ces peurs ne posent pas de problèmes, elles font partie de la vie. Elles sont même bonnes pour ne pas se mettre en danger.

Les peurs en psychologie sont des peurs mémorisées durant l’enfance au contact de situations qui sont vécues comme dangereuses. 

Elles sont directement liées au ressenti de l’enfant et ne sont pas toujours objectives. L’enfant en tire inconsciemment des lois qui vont l’amener, une fois adulte à se méfier et adopter des comportements pour ne pas se retrouver à nouveau confronté à la peur.

Ces peurs vont ressurgir et se manifester dans le domaine relationnel, du travail, lors du passage d’un examen etc…

Elles sont souvent disproportionnées face à la situation donnée.

Elles ne sont pas directement liées à la situation mais projetées car elles viennent de l’intérieur. 

Ces peurs ne sont pas conscientes et agissent dans l’ombre. Ce sont souvent des peurs de rejet et d’abandon.

Il est facile de prendre conscience que ces peurs sont souvent basées sur des croyances illusoires.

Mettre en évidence ses peurs 

Le cheminement commence par prendre conscience de ses peurs, les découvrir en entrant en relation avec pour comprendre ce qu’elles ont à nous dire. 

Ces peurs sont d’abord inscrites dans le corps avant de l’être dans le mental. 

En dissociant les deux, nous constatons que dans le corps nous sommes “ici et maintenant” et dans la pensée, nous sommes “ailleurs et après”.

Il suffit de comprendre que sur ce qui va se passer “après”, nous n’avons pas de prise.

Sur ce qui se passe “maintenant” dans le corps, nous avons une prise : on sent notre coeur qui bat ou notre estomac qui est noué. 

En vivant pleinement ces réactions, on s’aperçoit qu’elles ne nous détruisent pas mais au contraire, elles finissent toujours par s’épuiser naturellement. 

Alors nous pouvons faire avec.

La cause de la peur : le manque de confiance en soi

L’arrogance, l’insolence, la honte, la jalousie ou la colère ne sont que des manifestations de la peur. 

C’est tout le contraire des vertus humaines.

La nature de la peur est une attirance négative vers ce que l’on désire mais que nous refoulons inconsciemment.

Avoir confiance en soi est tout simplement être conscient que chaque individu possède une intelligence pour répondre autrement à ces sentiments de peur.

Associer la peur à l’égo

Les deux sont indissociables. L’égo est tissé de peur qu’il ne peut surmonter. Il veut garder ses acquis, il a peur qu’on le lui enlève, il veut obtenir en d’avantage. L’égo est dans un souci et un doute permanent.

On en revient à la dimension illusoire de la peur, une illusion que l’on fait exister pour se rassurer, or il faut être sans pitié avec cette émotion qui nous emprisonne et nous aliène.

Voir la réalité crue, aussi dérangeante soit-elle, est la seule manière d’être en paix que de voir les choses telles qu’elles sont.

Un coach personnel spécialisé dans ce domaine, va vous écouter, vous expliquer cette émotion et vous libérer grâce à une thérapie basée sur des méthodes et à l’aide d’exercices dont l’efficacité sera d’améliorer et acquérir une pleine confiance en soi.

La peur de l’engagement : le mécanisme

On ne s’engage pas, souvent en raison de croyances non-fondées. Si ces croyances nous empêchent de construire des relations dans la durée, il est essentiel de suspecter s’il n’y a pas un obstacle. Bien souvent, il s’agit de la peur en arrière-plan nommée la dépendance négative.

Lorsqu’il y a un manque d’assurance et de confiance dans la relation avec l’autre, nous croyons que pour garder l’autre, on doit renier des parts de soi-même. 

Nous n’avons pas la capacité d’affirmer que c’est notre peur intérieure que nous ne pouvons contrôler que nous projetons sur la relation.

Je réserve ma consultation

Conclusion

Retrouver confiance en soi signifie réussir à ne plus entrer en résistance mais plutôt accepter et oser voir comment on peut vivre une situation donnée en ayant le courage d’accueillir sa peur.

C’est ainsi que cette vision va permettre de renforcer sa confiance en soi et en les autres. 

La réussite de gagner la confiance en la vie, c’est s’offrir le plus beau cadeau indispensable à la santé et à l’épanouissement.


Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.