Trouver un psychologue

Avant de trouver un psychologue sait-on à quel moment doit-on consulter pour être aidé ? 

Quels signaux notre corps nous envoie-t-il?

Les signes avant-coureurs pour trouver un psychologue

A un moment donné de sa vie, on se sent bloqué dans sa manière de faire, sa manière d’agir commence à avoir des limites. Comme si on prenait conscience qu’une tranche de sa vie était passée et que l’on a besoin de franchir quelque chose de nouveau.

Les signes qui se présentent sont entre autres des insomnies, de l’anxiété, de l’angoisse. On ressent des impressions un peu bizarres d’anesthésie, d’engourdissement lorsqu’on est un peu déprimé.

Ces signes sont significatifs pour prendre la décision d’aller consulter. Votre corps est le meilleur baromètre pour vous le faire ressentir. Il ne sert à rien d’attendre. Il vaut mieux trouver un psychologue pour remettre certaines choses en place tant qu’elles sont encore légères.

En prenant cette bonne résolution, une thérapie peut être excessivement courte.

Aller chez son psychologue doit être aussi naturel qu’aller chez le médecin pour une grippe.

On peut essayer dans un premier temps d’en parler à son entourage, sa famille. Mais si cela ne suffit pas, il ne faut pas laisser la situation se détériorer.

Consulter un psychologue et sentiment d’échec

On a tendance à croire que consulter un psychologue est synonyme d’avoir raté quelque chose dans sa vie, d’avoir quelque chose qui ne fonctionne pas.

Un psychologue est là pour vous aider, vous êtes loin d’être le seul : 20% de la population connaît une dépression au cours de sa vie, 15% connaît des crises d’angoisse, 20% sont atteints de phobies. Cela arrive à tout le monde. 

Vous avez le droit d’être heureux en faisant appel à un psychologue s’il le faut.

Comment trouver un psychologue ?

La difficulté de trouver un psychologue est accentué par notre état de mal-être. Il faut savoir qu’il existe plusieurs spécialités de psychologies : la psychologie clinique et psychopathologique, la neuropsychologie, la psychologie du travail, la géronto-psychologie, la psychologie du développement etc…

Tout dépend si l’on souhaite résoudre ses problèmes rapidement. Dans ce cas, on optera pour une thérapie brève ou comportementale sur une moyenne de 10 séances. Il existe différents types de thérapie brèves : la thérapie cognitivo-comportementale dont le but est de modifier les schémas de pensées et de comportements négatifs, la PNL qui vise à améliorer la communication et bien d’autres encore. 

L’avantage est que l’on pourra déjà mettre à distance son passé et mettre à distance des comportements dont on a hérité.

Si au contraire, on est dans une réflexion de soi et que l’on ressent un grand besoin d’écoute, on se dirigera vers un psychologue spécialisé dans le domaine lié à votre problématique qui mettra en place une thérapie adaptée sur plusieurs séances.

Je réserve ma consultation

Trouver un psychologue pour quelle durée ?

Quelle que soit la durée de l’accompagnement, il est essentiel d’observer des premiers résultats au bout de quelques séances.

Ce qui va déterminer ensuite la durée, c’est l’importance du besoin et de la motivation de la personne à travailler sur elle.

Certaines personnes ont également besoin de parler à leur psychologue une fois par semaine comme un rituel leur apportant un équilibre dans leur vie quotidienne.

Conclusion : Les clés pour éviter la dépression

Pour ne pas être déprimé, il faut rester actif, avoir des objectifs, des sources de joies, ne pas rester dans un état d’oisiveté, ne pas s’ennuyer, exploiter ses centres d’intérêts, marcher, s’offrir quelques séances de massages. Les ressources pour se sentir bien sont infinies.

Il est important également de cultiver le calme en privilégiant des moments de relaxation.

Plus vous pratiquez ces ressources et plus vous éviterez de tomber ou retomber dans la dépression.

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.